Rapporter un commentaire

Bof pas très convaincu par ce texte, j'ai récemment discuté avec un fermier à la retraite, il me parlait de son époque:
Les salariés de l'usine qui terminaient leurs journées à 16h venaient à vélo chercher à la ferme les produits pour compléter leurs production potagère car tout le monde avait un potager et avait du temps pour cuisiner!!! Il faudrait donc plutot comparer avec ce monde ci pour faire un bilan et ça n'a aucun sens de le comparer à un modèle entre 2 systèmes car il sera limité à quelques exceptions, il faut être vraiment motivé et rares sont ceux qui arrivent à proposer un produit bio et local face à l'agriculture industrielle de monoculture de masse, les flux sont totalement disproportionnées...Le vrai pb c'est le pétrole qui efface vicieusement les distances et les dépenses énergétiques, au début c'est l'euphorie ensuite on en devient esclave, finalement l'effet est similaire à l'héroine avec un temps à l'echelle des sociétés par rapport à l'individu...